Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Cannabis au volant, ça rapporte de l'argent.

Cat Empire en concert, ça vaut le coup, et lorsqu’ils sont passés, Amoureux et son copain Pandou n’ont pas pu résister. Nous abandonnant ma pote & moi à Clermont City, ils sont parti en Belgique, voir ce putain de concert (et on les a un petit peu haï pour ça.)

Evidemment c’était excellent, et comme ils ne voulaient pas avoir fait la route pour rien, ils ont pris le parti de visiter un peu, et de grimper jusqu’en terre hollandaise.

Ah la Hollande… Bien connu pour ses champs de tulipes, son gouda, les moulins, et ses coffee shop. Après avoir visité les grands classiques et passé une nuit à dormir dans un van, ils sont rentrés le dimanche soir, bien contents de leur week-end. (Le mien n’était pas mal non plus, on a mangé de la truffade chez une copine, et regardé Mariés au premier regard avec Pan. Ne me juge pas.)

Chacun rentre chez soi, et lundi, la routine quotidienne reprend.

Tout est bien qui finit aussi bien que ça a commencé.

Comment ça non ?

Ah bon.

 

Du coup le lundi, Pandou prend son camion pour aller travailler.

Vers onze heures du matin, téléphone en main, un gendarme en civil lui fait signe de s’arrêter, parce qu’il téléphone. (Le téléphone au volant c'est mal, ne le fais pas.)

Ce gendarme, qu’il pense ne pas connaître mais qui l’avait déjà arrêté la semaine passée, appelle ses collègues, histoire de le contrôler dans les règles.

Contrôle d’alcoolémie, contrôle salivaire, Pandou est zen. Un lundi matin à onze heure, il ne craint rien.

Rien ? Bah si. Le contrôle salivaire vire positif pour le THC, donc le cannabis. Direction dans la foulée l’hôpital, où il va faire une prise de sang.

La sentence tombe : 0.2ng/l de THC. Il est précisé en toute lettre sous ce résultat qu’en dessous de 0.5ng/l, la personne ne ressent absolument aucun effet et qu’il ne s’agit que de résidus.

Ses permis (voiture, moto, poids-lourd, super-lourd) sont donc suspendus pour une durée minimum de 6 mois, son affaire va passer au tribunal, il va devoir subir un contrôle urinaire et un suivi psychiatrique tous les deux mois, et ce durant deux ans. (Parce que c'est un drogué, et qu'il a des problèmes, voyez..)

Après diverses recherches, il réalise que ce qu’on nous apprend à l’auto-école est faux.

Moi qui ai passé le code il y a peu de temps (et je l’ai eu, du premier coup, je suis formidable je sais) peut le dire : il est précisé que conduire sous l’effet du cannabis est illégal, et que si par hasard tu te fumes un joins (bien que ça soit illégal aussi, rappelons-le), tu ne dois pas prendre le volant derrière, les effets pouvant durer entre 2 & 10 heures.

Enfin en théorie.

Dans la pratique, un test salivaire peut apparemment détecter du THC jusqu’à 5 jours après un pétard. Et selon la quantité, cela peut mettre jusqu’à un mois à disparaître dans le sang.

 

Le saviez-vous ? Moi non plus.

Si on gratte un peu plus, on réalise qu’en réalité, le cannabis étant illégal en France, n’importe qui ayant du THC dans le corps n’a techniquement pas le droit d’être sur le territoire français, et ce jusqu’à ce que son taux de THC soit redescendu à zéro.

 

Mais du coup pour Pandou ?

Parce que, sans vouloir être tatillonne, (mais quand même un petit peu), il n’a rien fait d’illégal…

Il a été dans un pays où la consommation de cannabis est parfaitement autorisée. Il a attendu le nombre d’heure qu’il fallait avant de prendre le volant, et de rentrer en France. Il s’est fait contrôlé (pour le téléphone, punissez-le, vraiment, que ça lui serve de leçon) alors qu’il était parfaitement clean, patron de sa boite, il ne va pas prendre le risque de se rouler un pet’ avant d’aller bosser.

Du coup, comment ça se passe ?

 

Pour l’instant, il ne conduit plus, et attend… Il a pris un avocat, et a fait une demande à la Préfète pour lever sa suspension. Et après on verra.

 

En tout cas, si tu es fumeur…

Cette tolérance zéro n’est pas sans rapport je pense avec les élections à venir, la tendance est généralement plus stricte avant, histoire de bien montrer que le système en place fait bien son travail / ne l’a pas fait vu l’augmentation de la délinquance (barre la mention qui correspond à tes idées politiques).

Prends garde à toi donc, petit fumeur, et fais toi un look bien clean, parce que même si tu n’as pas fumé depuis 12 heures, si tu te fais contrôler, tu seras grillé…

 

Et si par hasard la police décidait de faire une descente surprise dans ta maison, avec l’état d’urgence, ils peuvent faire ça n’importe quand, et sans mandat…

 

Douce France…

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Melusine Hoffman

Clermontoise pseudo-écrivaine. Râleuse Chronique. 36 15 jraconte ma life. Prends le temps de lire, et de commenter (surtout si tu n'aimes pas...)
Voir le profil de Melusine Hoffman sur le portail Overblog

Commenter cet article

José 03/12/2016 06:28

Aller raconter cela aux proches des victimes d'accidents de la route ou le responsable pour ne pas dire tueur était sous l'emprise d'une drogue quel qu'elle soit !

Melusine Hoffman 03/12/2016 09:54

Je n'ai pas dût être claire.
Je suis contre les gens qui prennent le volant en étant ivre, défoncé ou juste trop fatiguée, je suis une flippée de la route.
Mais là, en l'occurence, il n'a pas fumé avant de prendre le volant, il a fumé 24 heures auparavant, et même le test sanguin révèle qu'il n'est pas sous influence.
C'est comme interdire à quelqu'un de prendre le volant 24 heures après avoir bu de l'alcool...