Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Journée de lutte contre la violence faite aux femmes sauf pour les actrices de X

Il y a une semaine, c’était la journée mondiale de lutte contre la violence faite aux femmes.

L’admirable occasion pour tous les journaux de nous bombarder de chiffres accablants, sans explications, histoire que la ménagère s’émeuve, mais pas trop, il ne faudrait pas que ça fasse changer les choses non plus.

Je ne voulais pas écrire d’article là-dessus. De manière générale, les sujets graves, sauf si on m’agace, je préfère éviter. Non pas que je n’ai aucune opinion sur le sujet attention, j’ai généralement un avis bien tranché sur à peu près tout, bien qu’il change avec les années. Seulement, sur une grande majorité de sujet, je n’y connais rien, et mon avis est donc le moins intéressant de la Terre. Mais comme a dit Nothomb, ce n’est pas pour autant que je n’en ai pas.

Pour ceux qui auraient loupé ça, je vais donc faire un petit résumé de la situation de la femme :

  • Les violences domestiques sont la première cause de mortalité des femmes de 19 à 44 ans dans le monde. (On meurt plus sous les coups de son/sa conjointe que d’une guerre, d’un cancer, d’accidents de la route et j’en passe.)
  • Chaque jour, en France, un viol est déclaré toutes les 4o minutes. Selon nos supers spécialistes, on estime qu’un seul viol sur 1o est déclaré. Faites le calcul. 96% des auteurs de viols sont des hommes. 91% des victimes de viol sont des femmes.
  • On estime également qu’une femme sur 1o a été, ou sera violé dans sa vie. (Enjoy)
  • Sur 1o ooo viols déclarés, 1 4oo font l’objet d’une condamnation.
  • Dans 80 % des cas, l'agresseur est un proche de la victime. (Dans 37% des cas, il s'agit du conjoint.)

Alors on soutient les victimes et on lutte contre ça. Et c’est beau.

Oui, parce qu’il y a des abrutis, mais beaucoup s’indignent n’est-ce pas ? Et trouvent ça anormal, et veulent arrêter ça.

On est tous d’accord qu’aucune femme au monde ne mérite de se faire violer ou tabasser.

Non ?

Apparemment non. (Déception immense.)

Déjà parce que la femme se fait souvent traité de menteuse. Pourquoi ? Pour ça :

Le viol conjugal est de plus en plus reconnu, mais dans l'inconscient collectif, si tu couches avec ton mari, c'est que tu le veux bien.

Evidemment, la vie est toujours aussi simple...

Hier, j’ai lu des articles sur l’actrice de X Stoya, qui dans un tweet a accusé son ancien petit-ami et partenaire de film de viol.

« That thing where you log in to the internet for a second and see people idolizing the guy who raped you as a feminist. That thing sucks. »

Pour ceux qui parlent anglais aussi bien que moi :

« Ce moment où tu te connecte une seconde sur Internet et où tu vois des gens louer le féminisme du mec qui t’a violée. Ce moment de merde. »

Elle a ajouté quelques minutes après : « James Deen m’a maintenue et baisée alors que je disais non, que je lui disais d’arrêter, que j’utilisais mon safeword. (Dans les jeux de rôle sexuels, beaucoup de gens utilisent un safeword, un mot pour arrêter le jeu si cela va plus loin que ce que la personne peut supporter.) Impossible à présent d’acquiescer en souriant quand les gens parlent de lui. »

L’article de Mymy sur Madmoizelle (>>> ici <<<) t’explique l’histoire vachement bien. Âmes sensibles s’abstenir, il y a des détails super sales. Apparemment, ce James Deen n’en serait pas à son coup d’essai.

Il n’y a rien qui laisse à croire que Stoya ait porté plainte, et c’est son droit le plus total. J’estime que lorsque l’on te force à faire quelque chose d’aussi traumatisant pour ton corps et ton esprit, la suite de l’histoire t’appartient, et histoire de reprendre le contrôle, les gens n’ont en aucun cas à te dicter ce que tu dois faire.

La violence faite aux femmes c’est mal n’est-ce pas ?

Alors il faut croire que les actrices de X ne sont pas des femmes. Voici la liste non-exhaustive et gerbante des commentaires que j’ai pu lire sur cette affaire :

  • « Qui cherche trouve j’ai envie de dire. »
  • « En même temps, son métier ne consiste pas à jouer aux cartes… Donc j’ai envie de dire… » (Ne dis rien, c’est mieux.)
  • « Quelle idée de faire du porno, il faut vraiment n’avoir aucun respect de soi. Si tu te fais violer, caméra ou pas, tu réagis. » (Je pense que toutes les victimes de viol sont ravies de savoir que le « manque de réaction » équivaut à une absence de respect de soi.)
  • « Je préfère ramasser les poubelles, c’est beaucoup plus valeureux (?) que de faire ce genre de choses que certaines osent appeler métier. »
  • « La question qui se pose est : par quelle entrée a-t-elle été violée du moment où toutes les entrées ont déjà violées ? » (Oh, un philosophe.)
  • « C’est son métier, elle l’a choisis. Elle s’attend à jouer aux cartes ou quoi ? C’est comme si t’étais traductrice et que tu te plaignais qu’on te demande de traduire un texte. Tu sais ce que tu fais et en quoi consiste ton travail. » (Les actrices porno sont donc payés pour se faire violer. Info du jour. Je tiens un scoop putain.)
  • « Le porno détruit l’âme et la vie. » (Si tu pensais que l’apocalypse serait dût à une guerre ou des zombies, tu t’es fourvoyé, l’existence sera détruite à cause des films pornographiques.)

Bien fait pour toi Stoya ! Nanananananèreuh !

Hum. Pardon. Je résumais simplement ce qu’ils disaient.

Alors : une femme reste une femme, quoi qu’elle fasse, qu’elle soit comptable, actrice porno, prostitué, mère de famille, infirmière, ou tout ça à la fois. Une femme a le droit de dire « non » n’importe quand, même à son mec, même à son partenaire de tournage, même à son client, même si les choses étaient déjà bien commencées. (Ne m’en veuillez pas messieurs, les hommes aussi ont le droit bien sûr). Personne n'est jamais obligé de rien dans le sexe. Personne, et de rien j'ai dit. Jamais. Ce n'est pas parce que toutes les filles font un truc que toi tu dois le faire. Ce n'est pas parce que toutes tes exs faisaient ça que la prochaine aussi. Ce n'est pas parce que c'est un mec qu'il a envie tout le temps.

Ces jugements bien-pensants me donnent un petit peu envie de vomir, ainsi que cette hypocrisie. Il est vrai que l’industrie du porno est sur le déclin, que les sites pornographiques sont en minorités et n’ont que très peu de visiteurs… Ahah.

C’est comme ces types qui se permettent de qualifier une nana de salope, refusent que leurs sœurs sortent en mini-jupe et vont aller ramasser une fille qui fait le trottoir contre son plein gré pour se sentir homme pendant 3 minutes et demi.

Nous sommes tous trop aptes à porter des jugements, et à faire des généralités. Il se dit souvent en ce moment sur un autre sujet trop bien connu qu'il faut éviter les amalgames. C'est vrai. Il faut aussi qu'on n'oublie nos stéréotypes. Les clichés que nous avons en tête ne sont que des clichés.

Je rêve d’un monde où on pourrait tous se respecter un petit peu. Juste un peu.

(Bah quoi, y en a bien qui rêvent d’une banque.)

Journée de lutte contre la violence faite aux femmes sauf pour les actrices de X
Si tu veux plus de détails à ce sujet là

>>> C'est quoi la culture du viol <<<
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Melusine Hoffman

Clermontoise pseudo-écrivaine. Râleuse Chronique. 36 15 jraconte ma life. Prends le temps de lire, et de commenter (surtout si tu n'aimes pas...)
Voir le profil de Melusine Hoffman sur le portail Overblog

Commenter cet article