Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les licornes je les aime.

Les licornes je les aime.

J’aime les licornes.

J’en parle souvent. J’aime les licornes à tel point que cette année, pour mes 26 ans, on m’a offert : un bonnet-gant licorne, une grenouillère licorne, et une peluche licorne. Par le passé, on m’avait déjà offert des jouets licornes, et même un Popocorne (un gros oreiller qui ressemble à un hippopotame rose avec une corne) pour dormir dessus (comme ça tu rêves d’arc-en-ciel et c’est beau.)

De plus en plus, un engouement se créé pour les licornes. Ne serait-ce que sur le (fabuleux) site >> Comment Se Ruiner <<, lorsque l’on tape le mot licorne, on obtient 31 résultats d’objets inutiles et indispensables en rapport avec les licornes (de la veilleuse en forme de licorne lumineuse à la boîte de conserve contenant de la viande de licorne… Si si j’te jure.)

Alors vu qu’actuellement je suis habillée en licorne (véridique, ça tient chaud, c’est doux, et on pète des paillettes <3) je me suis interrogée sur cet engouement.

Ma tante l’autre jour, voyant une photo de peluche licorne a trouvé la chose obscène.

Le fait que les filles aiment les licornes serait-il propre aux hétérosexuelles ?
Dans The L Word, une théorie est énoncée : les petites filles hétéro veulent un cheval, alors que les petites filles homos veulent un singe.

La licorne serait-elle un renforcement de l’hétérosexualité car après tout ce n’est qu’un canasson avec une corne phalliquement représentée sur son front ?

Hum. Soyons sérieux.

(Oui, les licornes, c’est sérieux monsieur.)

Laissons de côté ces considérations de bas-étages stéréotypées et limites de mauvais goût.

Ne pouvant parler pour le restant de la population, je vais répondre pour moi.

Pourquoi suis-je gaga des licornes ?

Je n’en ai aucune putain d’idée.

J’aime le mot licorne, qui est vachement chouette.

(J'aime aussi le mot chouette. Alors j'adore la phrase : les licornes c'est chouette. C'est agréable, ça glisse tout seul sur la langue.) J’aime le côté unique de la licorne. Ce mot est même rentré dans le langage courant dans le monde des affaires.

Son côté pur et tout le tintouin ? Non. Je préfère les licornes qui gerbent des papillons. Grâce aux licornes on peut faire de la poésie sale.

Sinon, Moi, moche et méchant m’a un peu (beaucoup) influencé.

J’ai commencé à radoter sur les licornes à cause de cette chanson :

Voilà. J’aime les chansons qui agacent si on les chante beaucoup. Et cette chanson agace très vite.

C'est de là qu'est partie ma passion pour les licornes.

J’ai décidé d’ailleurs que j’étais une licorne. De toute façon, j’en ai déjà la croupe.

(Tu sauras que j’ai répété 25 fois le mot licorne (avec celui-ci) dans mon article. Badass non ?)

Et toi, tu les aimes ? Tu les manges à quelle sauce ?

Les licornes je les aime.Les licornes je les aime.
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Melusine Hoffman

Clermontoise pseudo-écrivaine. Râleuse Chronique. 36 15 jraconte ma life. Prends le temps de lire, et de commenter (surtout si tu n'aimes pas...)
Voir le profil de Melusine Hoffman sur le portail Overblog

Commenter cet article

Victor Ladou 23/09/2015 10:26

https://youtu.be/aOYRj9jCGtE

Melusine Hoffman 25/09/2015 08:15

Owiiiii <3 (Je dis ça très très souvent...)

Victor Ladou 24/09/2015 20:49

https://youtu.be/6xvv0UGtQHg

Melusine Hoffman 24/09/2015 08:23

https://www.youtube.com/watch?v=a021WhobrLc