Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Stéréotypes sexuels.

Solange te parle

Ça te dit quelque chose ?

A moi non plus ça ne me disait rien. Alors j’ai regardé cette vidéo :

Alors ? Tu en as pensé quoi ? J'ai filé sur youtube pour en regarder des tas d'autres !

Sur la forme… Hum, je sais, elle agace beaucoup de gens, moi personnellement elle me détend. Je trouve sa façon de dire les choses très relaxantes. Même quand je ne suis pas d’accord avec elle, j’aime sa façon d’expliquer.

Sur le fond… On devrait montrer cette vidéo aux ados. C’est important de savoir que le sexe c’est pas comme à la télé je crois, ou comme dans les films X.

La différence est énorme.

Reprenons ces stéréotypes si bien énoncés par Solange :

"Gloire au pénis". Il est vrai que notre société glorifie cet organe. Les couilles aussi sont importantes :

"La couille, quelle merveille !" Une nana avec du caractère aura "des couilles", alors qu'on ne dira jamais d'un type avec du caractère qu'il a "des ovaires."

"La réponse favorable du pénis valide votre potentiel de séduction." Oui, un type qui ne bande pas, c'est sûrement parce que tu es trop grosse, ou trop mince, ou alors que tu lui as pris la tête avant, ou bien que tu n'es plus assez jeune.
Et oui, un type qui ne bande pas se sentira diminué, un sous-homme. Impuissant, l'un des pires qualificatifs dans la tête d'un homme.
Si on en parlait et qu'on voyait que ce n'est pas grave, et qu'un million de raison peuvent être la cause ?

"Le pénis est toujours à l’affût d'une adoratrice plus zélée que vous." Oui parce que les hommes sont des bêtes, qui pensent avec leurs organes génitaux, c'est bien connu.

"Le pénis apprécie de disposer d'un maximum d'option, pour cela votre corps regorge de recoins conçus pour son plaisir." Et contenter le pénis est bien sur une priorité. Alors qu'on en est envie ou non, il est important de lui faire plaisir. (>>> Culture du viol <<<)

"Il entre. Il est là. C'est lui."

"Le coït est au cœur de la sexualité. "Ouais. C’est ce que n’importe quel film, série, site internet, magasine nous tanne à longueur de temps.

Stéréotypes sexuels.

Ils nous le répètent tellement, c'est à se demander pourquoi.

Je vais prendre un exemple précis :

5o nuances de Grey.

(Attention SPOIL)

J’entends déjà les « bouuuuh », oui je sais, ce n’est pas terrible. Malgré tout, j’ai lu les livres et vu le film… Et la différence est scandaleuse.

L’histoire est plutôt bien respectée lors de l'adaptation en film, mise à part qu’ils ne s’envoient pas en l’air six fois par jour comme dans le livre (sérieusement, qui fait ça six fois par jour ? Et tous les jours en plus ? Appel à témoin) mais honnêtement, qu'ils baisent toute la journée en film, ça n’avait pas grand intérêt. (ok dans le bouquin non plus...)

Je trouve même le film plus sympa sur certains aspects, parce qu'ils ont ajouté un effet comique plutôt cool qui n'est pas dans le livre.

Les scènes de sexe m’ont par contre choqué. Et non, je n’ai pas été choquée parce que c’était du BDSM (très soft) (Bondage Sado-Masochisme). J’ai été choqué par la première fois qu’Ana couche avec Christian.

Je situe l'histoire si tu ne la connais pas :

Ana rencontre Christian Grey fortuitement, elle godiche au possible, lui beau comme un dieu. Ils se tournent autour, c’est choupinou, ça traîne, il lui explique qu’il n’est pas fait pour elle mais lui court tout de même derrière (oui il est paradoxale ce garçon). Puis quand finalement elle va chez lui, au lieu de boire un verre et de se sauter dessus, il lui montre sa salle de jeux avec plein de cravaches, ceintures, menottes et j’en passe et lui propose de signer un contrat. Là, il apprend qu’elle est vierge et n’a pas de point de comparaison, et donc avant d’essayer le hard, il l’embarque dans sa piaule pour lui montrer le soft, qu'il appelle affectueusement le sexe vanille, plutôt que sa baise habituelle.

Dans le livre, c’est une scène très longue, il découvre et lui fait découvrir chaque parcelle de son corps, petit à petit, progressivement, lentement, il sait ce qu'il fait, ce qui explique qu’elle prenne un pied d’enfer.

Dans le film, elle est allongée nue sur le lit, il se déshabille, s’allonge sur elle, quelques p’tits coups de rein et PAF ! Ça fait des chocapics.

Ou pas… Tu l'auras compris, Paf elle prend un pied d'enfer comme ça, limite il n'a qu'à claquer des doigts.

Sans déconner, qu’est-ce qu’il s’est passé dans la tête des réalisateurs ? Et de l’auteur d’accepter ça ?

Si même un film pareil qui a fait un tel tapage médiatique nous assène ces stéréotypes alors que dans l’œuvre originale il n’en est pas du tout question…

On n’est pas dans la merde.

Il serait peut-être temps que l'on arrête de se faire dicter nos conduites par la télé. Je parle ici du sexe, mais je pourrais parler de ça pour tout.

On s'épile parce qu'à la télé on ne voit pas de filles qui ont des poils.

On fait du sport et on complexe parce que c'est la seule chose qu'on voit partout.

On se lisse les cheveux en les bousillant parce que c'est la mode.

On s'habille d'ailleurs comme on le fait parce que c'est la mode, ou à l'opposé pour ne pas être à la mode...

T'imagines un monde où on choisirait vraiment ?

#utopiequandtunoustiens
#jeveuxdevenirunponey

Stéréotypes sexuels.
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Melusine Hoffman

Clermontoise pseudo-écrivaine. Râleuse Chronique. 36 15 jraconte ma life. Prends le temps de lire, et de commenter (surtout si tu n'aimes pas...)
Voir le profil de Melusine Hoffman sur le portail Overblog

Commenter cet article