Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Une fille facile, pour un garçon pas difficile ?

Une fille facile, pour un garçon pas difficile ?

A la base, je voulais t'écrire un article où je parle de bouquin. Mais, cette semaine j’ai lu L’enfant de sable, écrit par Tahar Ben Jelloun. Et je crois que je vais te parler d’autre chose.

Qu’on soit clair, Tahar Ben Jelloun a un style d’écriture magnifique, l’histoire racontée est pour le moins intéressante, (j’te la fais courte : dans un pays arabe, un homme a déjà eu sept filles, et décide que le huitième sera un garçon… Même si c’est une fille) mais j’ai détesté. Je n’ai même pas lu les dix dernières pages, je n’en pouvais plus. Donc je ne parlerais pas de ça aujourd’hui.

Cependant, ce bouquin m’a fait réfléchir à une chose dont on a tous conscience mais à laquelle on ne pense pas toute la journée –on a aussi autre chose à foutre- c’est à :

La place des femmes dans la société.

Ouais, on vit en France, et certes nous avons des féministes qui se scandalisent qu’on nous appelle Mademoiselle ou Madame, parce que ça permet de savoir si on est mariée ou non alors qu’un homme on l’ignore. (Ce qui fait que maintenant j’suis obligée de signer Madame et ça m’agace j’me sens vieille. Merci hein.)

Okay, il paraît qu’il y a des inégalités au niveau du salaire, et il paraît qu’il y a encore des patrons qui embauchent plus facilement des hommes que des femmes à compétences égales (parce qu’un monsieur ne pourrait pas tomber enceinte alors c’est plus pratique…) Je dis il paraît parce que moi et les stat’s, on n’est pas des supers copains, mais on nous le rabâche assez souvent.

Alors certes, c’est terrible. Mais n’oublions pas qu’en France, on n’est pas si mal lotie.

Je n’aurais en aucun cas voulu être une femme à n’importe quelle autre époque, ni dans un autre pays.

(Tu veux voir en détail de quoi je parle, >>regarde<<, tu verras qu’il y a des pays où les femmes n’ont même pas le droit de se faire violer.)

Le truc, c’est qu’en France, on n’est pas si mal, c’est clair, mais il y a des choses abusées. Les salaires certes, mais les plus grosses inégalités passent inaperçues.

L’inégalité première est celle de la salope et du héros (je te conseille de cliquer sur cet article, sur Slane Girl)

Je m’explique. On le sait tous : un homme qui couche avec une dizaine de femme, il assure, une femme qui couche avec des dizaines d’hommes, c’est une salope.

Un mec qui rentre à pied tout seul, on lui dit rentre bien, une fille, on lui propose de la raccompagner et d’être très prudente.

Pourquoi ?

On sait pourtant aujourd’hui que les victimes de viol ne sont pas uniquement des femmes (environ 20% sont des hommes... Ok ils sont moins nombreux, mais tout de même.) Mais jamais il ne traversera l’esprit d’un mec en rentrant chez lui ou en passant chez une copine qu’il pourrait lui arriver quelque chose. Alors que ça arrive. [>je suis un homme et j’ai été violé par ma conjointe<] Mais quand ça arrive, c'est l'homme qui culpabilise. Bah oui, un mec ça a toujours envie voyons ! (Non ? Vous êtes sûr ? Ah merde.)

La cause principale de ceci est ce qu’on appelle

La culture du viol.

Définition Wikipédia de la culture du viol : C’est un concept établissant des liens entre le viol et la culture de la société où ces faits ont lieu et dans laquelle prévalent des attitudes et des pratiques tendant à tolérer voir excuser, voir approuver le viol.

En langage un peu plus barbare : on nous inculque depuis tout gosse que l’homme domine. Regarde toutes ces comédies romantiques où l’homme plaque une nana contre le mur et l’embrasse sans lui demander son avis, on se dit que c’est romantique, voir excitant. Et si elle n’avait pas été d’accord ?

Regarde La Belle au Bois Dormant. Une fille endormie dans un sommeil profond… Un type qu’elle a croisé dans les bois se ramène, l’embrasse et hop ! Elle est folle amoureuse, se l’envoie et lui pond tout un tas de marmot. Depuis quand un mec qui t’embrasse quand tu dors que tu connais à peine sans qu’il sache si t’es d’accord est romantique ?

C’est du bourrage de crâne. Ce qui fait que dans certains cas, (dans 80% des cas, la victime connait le violeur personnellement, c’est un ami, un amant…) le viol est du à un malentendu. La fille ramène le type chez lui, et se rend compte qu’elle n’a pas envie. Le type la plaque contre un mur, l’embrasse, elle tente de le repousser gentiment parce qu’elle l’aime bien et veut le revoir, et le type à qui on a appris depuis tout petit qu’une fille qui dit non pense oui, il faut juste insister, insiste. Et elle dit oui, parce qu’après tout, c’est elle qui l’a invité.

Mais elle n’en avait pas envie. Donc c’est un viol. Et aucun des deux ne s’en rend compte, jusqu’au lendemain où la fille se sentira bizarre, mal, en parlera à une copine, sa mère, et qu’on lui dira « ma chérie ce n’est pas normal. »

Ce n’est effectivement pas normal que certaines victimes de viol ne s’en rendent pas compte sur le coup.

Ce n’est pas normal qu’un mec puisse faire ça sans s’en rendre compte (t’imagine le pauvre type qui pensait que la nana s’était éclaté et qui se retrouve violeur ?).

Ce n'est pas non plus normal que lors d'un procès pour viol et pour meurtre, le juge demande comment était habillé la victime, et si c'était une fille facile... (ça a fait débat il n'y a pas longtemps lors du meurtre de Virginie, le détail >>ici<<)

La télé, la société nous inculque ça. Nos parents aussi… Personnellement, mon papa m’a toujours dit :

« Les filles faciles, c’est pour les mecs pas difficiles. »

C’est une jolie façon de dire "ma fille ne te comporte pas comme une traînée", ce que n’importe qui comprend. Quel papa, ou même quelle maman souhaite ça ?

Mais si fiston enchaîne les conquêtes, est-ce que c’est aussi grave ? Je ne crois pas avoir déjà entendu la phrase « les garçons faciles sont pour les filles pas difficiles ».

Alors soyons cohérents. Soit le sexe c’est quelque chose d’important, une activité que tu ne pratiques pas avec le/la premier(e) venu(e), soit chacun fait ce qu’il veut de ses fesses, homme ou femme, et on s’en balance.

Et pense bien à t’assurer que ton partenaire en a vraiment envie…

Une fille facile, pour un garçon pas difficile ?
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Melusine Hoffman

Clermontoise pseudo-écrivaine. Râleuse Chronique. 36 15 jraconte ma life. Prends le temps de lire, et de commenter (surtout si tu n'aimes pas...)
Voir le profil de Melusine Hoffman sur le portail Overblog

Commenter cet article

le concombre Masqué 10/04/2015 10:10

le sexe et le respect sont très liés, le viol quel-qu’il soit, découle de la perte du lien entre ces deux notions. la notion du respect est en voie de disparition, je le constate tous les jours auprès de mes contemporains. ils ne respectent plus l'autre, ils ne respectent plus la nature, ils ne respectent plus les anciens, ils ne respectent plus les jeunes, les femmes, leur culture, leurs racines, leur langues.... bref ils ne se respectent plus eux même. l'homme est un animal qui lutte contre ses instincts depuis des centaines d'années. nous allons faire un grand pas en arrière avec la perte de cette notion capitale. De ce jolie article, tu peu facilement dérivé et nous en pondre un sur cette notion...

Melusine Hoffman 10/04/2015 10:13

Je prends note et vais travailler ça... C'est effectivement la base sur laquelle je suis partie, n'importe qui fait ce qu'il veut tant qu'il se respecte et respecte l'autre en face ! (j'aime beaucoup ce pseudo ^^)